Comment estimer les frais de notaire d’un logement ancien ?

Publié le : 11 juillet 20224 mins de lecture

Les frais de notaire sont un passage obligatoire pendant une transaction immobilière. Ils consistent à rémunérer les différentes démarches administratives lors d’une mutation de propriété. Leur montant pourrait varier suivant que votre bien est une maison neuve ou une maison ancienne. Dans cette dernière, les frais de notaire sont plus élevés comparés à ceux d’un bien immobilier neuf.

Les frais de notaire pour une maison ancienne

Les frais de notaire, également appelé frais d’acquisition est le montant à payer au Trésor public pour les services d’un notaire. En effet, si cet officier ministériel se charge de collecter les frais administratifs pendant la vente du bien. En cas d’une mutation de propriété, ces frais sont obligatoires. Ils sont à payer d’un seul bloc, lors de la signature de l’acte de la vente, au notaire. Pour vous faciliter la recherche d’un bien immobilier ancien, le site Destination Immo vous propose des annonces d’agences immobilières. Faites profiter de leurs offres et essayez de ne rien rater !

Les éléments qui composent les frais de notaire

Les frais de notaire dans le logement ancien sont constitués de quelques éléments. Pour une maison ancienne, le calcul de ces frais est estimée à huit pour cent du prix de vente. S’il s’agit d’un bien d’une valeur importante, ils peuvent être ramenés à sept pour cent. Les droits de mutation s’avèrent la somme qu’on verse aux collectivités locales ainsi qu’à l’Etat pour le changement du propriétaire de maison. Le notaire reçoit directement les frais d’agence tout en se chargeant de les reverser au Gouvernement. Ces droits représentent 5,80 % du prix de l’immobilier. Quant aux honoraires du notaire, c’est la rémunération de l’officier ministériel pour la rédaction d’un acte notarié. Pour une maison coûtant plus de 60 000 euros, ils sont de 0,00814 % du prix du logement. Les débours sont des sommes dépensées par le notaire pour l’ensemble des formalités essentiels à la réalisation de votre acte. La contribution de la sécurité immobilière fait également partie des éléments composant les frais d’acquisition.

Le calcul des frais de notaire pour le logement ancien

Pour estimer les frais de notaire dans les logements anciens, il faut respecter certaines étapes. Tout d’abord, vous devrez calculer 5,8 % du prix de la maison si votre bien ne fait pas partie des 4 départements qui jouissent un taux réduit de 5,09 %. Pour évaluer les honoraires du notaire, le prix du bien est à multiplier par 0,00814 % en ajoutant 405 euros. Ensuite, multipliez le tout par 1,2 afin d’appliquer une TVA de vingt pour cent. Pour les débours, évaluez-les à 1000 euros environ, et multipliez le prix du logement par 0,001 afin d’estimer la contribution de sécurité. Enfin, toutes ces sommes obtenues seront additionnées. De ce fait, vous aurez une estimation exacte des frais de notaire qui s’applique à votre maison ancienne.

Plan du site